Bordeaux… notre nouvelle destination. 10 ans après l’avoir quittée pour vivre en Rhône-Alpes, au Mexique et en Bretagne, me voici de retour dans cette ville qui a vu défiler nombre de mes jours d’étudiante en océanographie ! Revenir à Bordeaux, c’est un vrai retour aux sources, c’est retrouver un mode de vie qui m’est cher et qui me manquait. Et c’est drôle d’y revenir, déjà dans un contexte professionnel à l’opposé de celui que j’avais quand je l’ai quitté, mais aussi de voir comme cette ville a évolué en 10 ans. Ça ne m’étonne pas que ce soit une des villes préférées des français, il y fait vraiment bon vivre.

Il m’en fallait peu pour avoir envie d’y revenir, mais on ne peut pas dire qu’il en était de même pour Ela. Pour elle, Bordeaux, c’est une terre inconnue, où sa vie repart totalement à 0 : une nouvelle maison, une nouvelle école, de nouveaux copains, et tout un tas de repères à reconstruire. Je sentais que la puce angoissait de quitter ce qu’elle connait pour cette nouvelle vie. Et j’avais beau être pleine de promesses, il lui fallait du concret.

J’ai donc profité d’un passage éclair à Bordeaux pour lancer une véritable opération séduction : une matinée dans sa nouvelle école, dont elle est sortie rassurée, un déjeuner au Magasin Général qui l’a fait se projeter pour faire son anniversaire avec ses copains et ses cousins, un passage éclaboussant par le miroir d’eau et enfin, une balade à la dune du Pilat où elle a pu fièrement escalader “la montagne de sable”… Et c’est une petite fille comblée que j’ai pu voir s’épanouir à mesure que la journée avançait ! Maintenant elle sait qu’on a tout pour être heureuse là bas, et que même si au début, elle regrettera un peu sa vie d’avant, celle qui nous attend nous promet d’encore plus belles et grandes choses…

Je vis mes derniers jours à Lyon, mais ma tête est déjà là bas…. Bordeaux, nous voilà !