La petite semaine à NY m’a retourné. Comme à chaque fois que je pars quelque part, dans les semaines qui suivent, j’ai la bougeotte, il faut que j’aille voir ce qui se passe ailleurs. Alors autant dans mon ancienne vie de célibataire scientifique je pouvais le faire (mon ancien job m’a beaucoup permis de voyager), autant en bonne mère de famille, je suis plus limitée.

Du coup, en ce moment, je rêve de voyage (Islande, Cuba ou Mexique ???)………. et de photos à l’argentique. J’arrête pas de feuilleter des revues (spécialisées ou non, je suis une fan inconditionnelle du magazine air france), je fouine sur le net à la recherche d’images avec ce grain si spécifique à l’argentique qui entretiennent mes envies d’ailleurs. Comme des images d’un autre temps, d’une époque figée. Et je rêvasse.

Sauf que, double hic : je ne vais pas re-voyager avant l’année prochaine et surtout qui dit argentique, dit développement, et qui dit développement dit que c’est pas gagné (c’est là où je regrette de ne pas faire partie d’un club ou d’avoir fait des études de photos).

Donc pour me faire penser cette envie qui me dévore en ce moment, j’ai fouiné dans mes archives et ai revisionné mes photos de San Francisco… et je me suis fait plaisir ! J’ai redécouvert certaines images que j’avais laissé de côté, j’ai repris certaines photos déjà utilisées pour leur donner une autre dimension et parfois j’ai tenté un traitement se rapprochant au mieux à ce que j’aurai voulu avoir sur le papier. Bien sûr, ça n’aura jamais le charme d’une photo prise à la chambre ou avec un Leica (mon obsession du moment). J’ai eu envie de faire quelque chose qui me plaît et que j’aimerai pouvoir faire plus souvent, un travail plus personnel. J’espère que cela vous plaira également…

Cette première série est uniquement constituée d’images prises lors de notre visite d’Alcatraz, une visite que je conseille absolument à toutes les personnes qui iront un jour à San Francisco. Il y règne une atmosphère incroyable.